LINKS BELOW !

Tuesday, January 14, 2014

Yves Saint Laurent. Movie Review

(Traduction française ci dessous)

Saturday I went to the movies, to see Yves Saint Laurent "biography" film.
At first, I was really enchanted by it! because His work is clearly wonderful and you can straightly feel that he was an artist.
Pierre Niney, interpreted his role so well, even though it's not him, I think it's comparable to la Mome, with Cotillard and Edith Piaf. They re not the same person, but it seems at they're owning the whole character thorough the film, and that's so convincing.
I had glitter in the eyes seeing the dresses, the creation, and the catwalk, remembering the pretty Paris and everything.
Charlotte Le Bon is also a really talented model, as she played the part of YSL's muse while she suits and tries on the new pieces of his collection.
I could really feel the sensation of stress, of self-gratitude, and amount of work which had come to an achievement while these parts of the movie. It reminds me steps of learning hairstyling I believe.
In a word, this has really touched me and I was proud to see it on screen.

But.
Cause there is clearly a but. No game words here, but I could.

If you want to see it, DO NOT READ THIS IT WILL SPOIL THE SURPRISE.

But if your curious about my review, go on.
Clearly I won't tell everything about it, but what ruined it for me was that there is too much time spent describing his lifestyle, as he was a junkie and focusing on his sexuality. I obviously knew he was gay, but speaking as a gay woman, well... Intensifying those moments are a bit tricky, because we do not usually see it often in a movie that's why if they reveal some uncomfortable feeling, people who don't know a thing about gay people will say "that's harsh , it's how all the gay behave". I'm speaking of the case, in France, where they are plenty of homophobics it's a bit tricky cause those people will take one case for a generality. And this annoys me.
I don't want silly and narrow minded people think because of only one movie: oh gay people are like this: unfaithful, and sex addict. It reminds me La vie d'Adele where critics were only built on this representation an actual case for everyone gay women.
They should remember , people are afraid of what they don't know... That's why I was disappointed, feeling that these moment were pointing out really clear, and not as much as what I was expecting: his work.

 I loved how Pierre Niney, mimic him so well.
 And Charlotte,splendid !
 The Mondrian dress, classic ! He also was this creator of androgyny with the woman smoking suit, which even though this touches more my fiancé than myself, I think it's shows genius.

Au début, j'étais carrément enchantée par ce film.
Le travail d'Yves Saint Laurent est clairement magnifique et vous pouvez le ressentir au premier coup d'œil. Il était un artiste.
Pierre Niney, interprète son rôle à merveille, même si ce n'est pas lui YSL, je pense que l'interprétation est comparable avec celle de la Môme, entre Cotillard et Piaf. On sent qu'il possède son rôle en entier durant tout le film et c'est si convaincant.
J'avais des paillettes dans les yeux lorsque je vis les robes, la création, les défilés, et le joli Paris de jadis.
Charlotte le Bon est aussi une modele très talentueuse, lorsqu'elle interprète la muse d'YSL et se change pour enfiler les nouvelles pièces de sa collection.
Je pouvais entièrement ressentir le stress, le fait d'être content de soi, et de l'aboutissement du travail mis en œuvre pour en arriver là, pendant ces parties du film. Je pense que cela me rappelle les étapes à l'apprentissage de la coiffure.
En un mot, cela m'a vraiment touché et j'étais fière de le voir sur grand écran.

Mais... Car oui il y a un "mais".

Si vous ne l'avez pas déjà vu et comptez le voir, NE LISEZ PAS CECI JE NE VEUX PAS TOUT SPOILER!
Mais si vous êtes plutôt curieux, allez y.
Je ne dirais pas tout, mais ce qui a pas mal gâcher le film à mon sens était qu'il y avait vraiment trop de passages décrivant sa façon de vivre sa vie qui finissait en debauche totale, entre sexe et drogue. Je savais, et on le comprend bien, qu'il était gay, mais en tant que femme gay moi même, et bien ... Je dirais qu'intensifier les moments dits "intimes"c'est assez risqué, de même que gratuit... Car on n'en voit pas souvent , du moins pour ma part, et si ces derniers révèlent des ressentis inconfortables, chez certains, les ignorants du monde gay se feront une joie de cataloguer pour dire "c'est Trash, et c'est comme ça que les gays doivent se comporter".
Je dis cela car en France, il y a tellement d'homophobes et que c'est ce que cette gratuite d'intensité va suggérer. Et ça m'énerve.
Je ne veux pas que des personnes stupides et fermées d'esprit pensent à cause d'un seul film qu'ils aient vu: oh les gays sont comme cela; infidèles et sex addict.
Cela me rappelle La Vie d'Adele ou on n'a parle des lesbiennes, seulement du point de vue démontrés des parties Trash du film. Et ce n'était pas une représentation valide pour chaque femme homosexuelles.
Ces réalisateurs devraient se rappeler, les gens ont peur de l'inconnu ...
C'est pour ça que j'étais déçue, car ces moments étaient bien pointes du doigt mais pas autant que ceux que j'attendais du film: les parties mentionnant son travail.

3 comments:

  1. Though I've not yet seen this film myself, I read on (and don't feel like you "spoiled it", fear not). It's a shame the film makers opted to focus so heavily on those areas. Though very important to his life, surely more of the emphasis should have been on his work and meteoric rise to fame. Nevertheless, should it come out on Netflix here with English subtitles, I'll definitely watch it - I love French fashion too much not to. :)

    ♥ Jessica

    ReplyDelete
  2. I've not seen this, but now I am intrigued to watch. I think a lot of the times with these kinds of films, they do focus on the areas that we wish they would put somewhere else. But, I will still watch it. Super review doll. Xxx

    ReplyDelete
  3. Hello Lorna !

    C'est Clothilde, une amie de Mel, tu te souviens ?
    Je suis ton travail de modèle et coiffeuse sur Facebook avec beaucoup d'intérêt. Je ne suis pas beaucoup dans la mode du vintage, mais j'aime beaucoup ce que tu fais ^^
    Et puis il y a cette marque de vêtements gothic chic que j'adore, Voriagh. Quelle a été ma surprise de voir que tu la connaissais aussi ! Je trouve leur vêtements tout à fait fantastiques, et les créatrices sont adorable. Ça me fait énormément plaisir de suivre l'évolution de cette marque, et de la voir prendre de l'ampleur depuis presque 3 ans ^^
    C'est ainsi que j'ai trouvé ton blog :) J'ai très envie d'aller voir ce film, je n'ai donc pas lu ton spoiler, et cet article me pousse encore plus à aller le voir ^^

    Voilà, j'espère qu'on aura l'occasion de se recroiser un de ces jours :)

    ReplyDelete

Des Billets doux ?